Les consommateurs essaient la technologie prêt-à-porter

Les possibilités qu’offrent les dispositifs médicaux pour améliorer notre santé physique poussent le secteur technologique à explorer la façon dont le corps et le cerveau peuvent interagir avec des appareils externes.

Si l’on en juge par la popularité croissante des appareils prêt-à-porter comme le Fitbit et le Jawbone, les consommateurs américains sont avides de renseignements en temps réel sur leur santé et leur forme physique. L’accès à des données que vous pouvez sauvegarder, suivre et partager en un instant avec vos fournisseurs de soins de santé – où qu’ils soient – peut s’avérer utile pour prendre votre propre bien-être en charge. br />
Les possibilités qu’offrent les dispositifs médicaux pour améliorer la santé physique des gens sont à l’origine de l’essor du développement de technologies explorant la façon dont le corps et le cerveau peuvent interagir avec des appareils externes. Du point de vue du secteur des dispositifs médicaux, la clé est de vous offrir un degré de contrôle accru sur les soins de santé personnels ainsi que la capacité d’améliorer votre propre qualité de vie et les soins que vous recevez.

Les dispositifs médicaux ont le vent en poupe

Selon l’organisme de recherche IDTechEx, le secteur des dispositifs médicaux, évalué à environ 20 milliards de dollars en 2015, devrait atteindre 70 milliards de dollars d’ici 2025. L’un des facteurs derrière cette croissance est le nombre relativement élevé de baby-boomers. Le bureau du recensement des États-Unis s’attend à ce que ce segment de la population, qui regroupait 50,2 millions de personnes en 2014, passe à 55 millions de personnes d’ici 2020. Comparativement aux générations qui les ont précédés, les baby-boomers s’intéressent davantage à la prise en charge de leurs soins de santé. Ils sont également de plus en plus habitués aux technologies portables.

Certaines branches du secteur des dispositifs médicaux s’affairent actuellement au développement ou à la marchandisation de produits et de technologies touchant divers problèmes liés à la santé et aux soins médicaux.

Les technologies prêt-à-porter, comme le bracelet Fitbit ou la montre Apple Watch, sont munies de capteurs de données permettant un suivi visuel ou externe par l’utilisateur et ses médecins. La plupart de ces appareils, qui peuvent servir à mesurer la fréquence cardiaque, la perte de poids, le sommeil et le stress, transmettent leurs données à des téléphones intelligents et des applications.

Une autre technologie en développement, celle des tissus connectés, vise la conception de produits électroniques portables, extensibles, souples, résistants à l’humidité et entièrement intégrés aux vêtements. Munis de capteurs, de circuits et de piles, ces vêtements sont conçus pour interagir avec des appareils externes. Des sociétés de vêtements de sport comme Adidas et Nike ont déjà lancé ou se préparent à lancer des chaussures intelligentes équipées d’un dispositif intégré de suivi de la forme physique. Textronics, concepteur de technologies prêt-à-porter, a lancé dès 2006 une gamme de vêtements de sport équipés de capteurs et de circuits permettant de mesurer la fréquence cardiaque pendant l’entraînement. Des technologies telles que les encres conductrices et résistives appliquées sur des substrats souples, les fils enduits et les nanolasers ont stimulé la recherche et développement de nouveaux produits dans ce secteur.

Des casques dotés de capteurs détectant les signaux d’E.E.G. émis par le cerveau sont présentement utilisés pour surveiller la concentration, le stress et les commandes mentales. Une interface fonctionnant sur un principe similaire est en cours de développement pour des appareils externes. Le secteur s’intéresse particulièrement à la potentielle utilisation des signaux d’E.E.G. pour commander une prothèse. Cette percée pourrait avoir une incidence considérable : 1,9 million d’Américains ayant subi la perte d’un membre et 500 personnes s’ajoutant à ce nombre chaque jour. Des appareils abordables et conviviaux dans ce secteur pourraient améliorer radicalement leur qualité de vie.

Les verres de contact intelligents, une autre avancée en chantier, visent notamment à remédier aux problèmes oculaires dont souffrent souvent les personnes diabétiques. En 2012, plus de 29 millions d’Américains, soit 9,3 % de la population des États-Unis, souffraient du diabète. Ce taux passe à 25,9 % dans le segment des personnes âgées de 65 ans et plus. Le secteur des dispositifs médicaux tente donc d’intégrer des composants microélectroniques directement dans les verres de contact afin d’améliorer automatiquement la vision. Une autre option consiste à utiliser des microcapteurs afin de mesurer le taux de glycémie et de transmettre ces données à d’autres outils de gestion du diabète.

La mauvaise vue afflige encore plus de personnes que le diabète. En effet, 75 % de la population adulte américaine a besoin d’une forme quelconque de correction de la vue selon l’organisme Vision Counsel of America. Ces deux secteurs représentent un immense marché potentiel.

Tendances du marché
L’évolution rapide de la technologie stimule la mise au point de nouveaux produits tirant profit de la connectivité sans fil, de la portabilité et des fonctions de suivi à distance pour favoriser le dépistage rapide et la prévention des maladies. Il est probable que la demande des consommateurs augmente, car ceux-ci sont de plus en plus habitués aux nouvelles interactions avec la technologie dans le cadre de leurs activités quotidiennes.
 
Le secteur des dispositifs médicaux, quant à lui, devra s’assurer de la qualité de ces interactions afin de convaincre les consommateurs, tout en réglant les questions de l’autonomie et du coût de mise en marché des appareils.

Cette demande accrue accentuera la pression sur les producteurs de dispositifs médicaux afin qu’ils créent davantage de produits de qualité supérieure. Pour répondre à l’augmentation de leur charge de travail, bon nombre d’entre eux choisissent de collaborer avec EASi, qui offre de nombreuses solutions de services d’ingénierie relatives au soutien, à la conception, à la production et à la mise à l’essai de produits qui seront un jour des références sur le marché.

La technologie nous pousse à réfléchir aux progrès réalisés par le secteur et au chemin qu’il peut encore parcourir. Il ne fait aucun doute qu’elle peut avoir une influence profonde sur nos vies ainsi que sur celle de nos êtres chers.

Sources : Prévisions 2015-2025 d’IDTechEx sur la technologie prêt-à-porter : Technologies, Markets, and Forecasts par le Dr Peter Harrop, James Hayward, Raghu Das et Glyn Holland; American Diabetes Association; Vision Counsel of America