La technologie, moteur de la prochaine génération des soins de santé

Les dispositifs médicaux, la surveillance en tout temps, les chirurgies à distance et les applications de téléphones intelligents ne constituent qu’un aperçu de l’avenir prometteur que les derniers progrès technologiques réservent aux soins de santé.

Le secteur des soins de santé a toujours été à l’avant-garde des nouvelles découvertes scientifiques. Cependant, au cours des dernières années, l’intégration croissante des technologies de pointe a stimulé de façon phénoménale des avancées qui transforment radicalement les diagnostics, les traitements et les résultats pour les patients.

Les appareils médicaux portables sont maintenant dotés d’un dispositif de communication bidirectionnelle en temps réel entre les fournisseurs de soins de santé et les patients, qui établit une nouvelle norme en matière de collecte, de stockage et d’analyse de données capitales. La circulation de l’information maintenant simplifiée contribue à réduire les erreurs et les coûts, en plus de permettre aux patients d’accéder en tout temps aux données à leur sujet sur leur téléphone intelligent. Par ailleurs, les médecins peuvent maintenant procéder à une chirurgie même s’ils se trouvent à plusieurs centaines de kilomètres du patient. Même le processus d’essai clinique profite des technologies; par exemple, le déploiement d’une plateforme conviviale sur laquelle les participants peuvent confirmer leur admissibilité, donner leur consentement et s’inscrire aux études pertinentes.

Les dispositifs médicaux ont le vent en poupe
Le marché mondial des dispositifs médicaux, qui devrait atteindre environ 343 milliards de dollars d’ici 2021, jouera un rôle important dans les soins de santé de la prochaine génération. Selon un rapport de PwC, « le rôle de Medtech dans les soins de santé change au même rythme que l’explosion des découvertes technologiques, la pression à la baisse sur les dépenses en santé et l’attention plus grande portée sur la valeur ».

Le rapport conclut que « les entreprises de dispositifs médicaux et de diagnostics […] étendent leur portée à la grandeur de l’écosystème pour offrir des services qui favorisent l’implication des patients en temps réel, améliorent le rendement des médecins et démontrent une valeur supérieure à celle d’un appareil, d’un diagnostic ou d’une technologie ».

Affronter les problèmes de santé en Amérique
Les dispositifs médicaux s’attaquent également à un facteur de risque déterminant dans la gestion d’une maladie chronique : la non-conformité. Par exemple, plus de 30 millions de personnes aux États-Unis sont atteintes de diabète, une maladie qui peut souvent être gérée par un contrôle régulier de la glycémie. Cependant, le processus de contrôle, qui comprend le prélèvement de sang capillaire au bout du doigt jour et nuit, exige du temps et peut avoir un effet dissuasif.

Un nouveau système de surveillance du taux de glycémie repose sur un petit capteur portable qui surveille la glycémie toutes les cinq minutes. Les données qui sont enregistrées en temps réel sont accessibles aux patients sur leur téléphone intelligent et partagées automatiquement avec le fournisseur de soins de santé. Parmi les autres technologies à venir sous peu, mentionnons un « timbre d’insuline intelligent » qui remplacera les injections douloureuses d’insuline.

Les lentilles de contact intelligentes constituent une autre percée potentielle dans le contrôle de la glycémie. Ces lentilles comportent de l’électronique embarquée qui oscille lorsque les mesures du taux de glycémie sont trop élevées.

Les entreprises de dispositifs médicaux se penchent également sur les maladies du cœur, la première cause de décès en Amérique. Les patients qui présentent un risque de subir un arrêt cardiaque brutal peuvent porter un défibrillateur cardioverteur portable qui permet à leur médecin d’évaluer leur risque arythmique à long terme et d’élaborer les plans appropriés.

Chirurgies à distance
D’autres avancées aident les médecins à partager leur expertise à distance. Imaginez un patient présentant un problème cardiaque urgent qui est transporté dans un hôpital local où peu de cas de cardiologie sont traités. Le temps manque pour procéder à une évacuation médicale vers un grand hôpital. Aujourd’hui, le médecin à distance peut voir sur un écran virtuel en temps réel le traitement en cours et conseiller le médecin qui est sur place.

Le processus peut prendre différentes formes. Par exemple, il peut s’agir d’un assistant médical dans un poste de travail d’un hôpital militaire de campagne capable de communiquer avec une salle d’opération robotisée au front de bataille.

Simplification des essais cliniques
L’utilisation des technologies favorise aussi la réduction des délais associés au recrutement et au maintien des patients admissibles aux essais cliniques. Des processus qui étaient auparavant menés manuellement de façon laborieuse sont maintenant réalisés en ligne. Les patients peuvent à présent confirmer leur admissibilité, donner leur consentement et s’inscrire à un essai clinique numériquement.

Les participants reçoivent également des rappels réguliers de leurs rendez-vous et de leurs traitements, ce qui contribue à diminuer l’attrition qui peut entraîner des retards coûteux dans la progression d’un essai clinique. Les vérifications de maintien sur téléphone intelligent favorisent la discipline et le respect de la prise de médicaments en temps opportun. Le promoteur de l’essai clinique obtient également un rapport en temps réel de l’activité du patient qui lui permet de reconnaître rapidement et de relancer les patients qui ratent des rendez-vous.

Traitement des données
Toutes ces avancées contribuent à la croissance exponentielle des données cliniques, qui requièrent du même coup un stockage sûr structuré de façon à en permettre l’analyse. Elles ont également favorisé la hausse des systèmes de saisie électronique des données (SED) qui recueillent et gèrent les données pour garantir leur intégrité et leur convivialité, ainsi que leur conformité aux réglementations de la Food & Drug Administration (FDA) des États-Unis et de la loi Health Insurance Portability and Accountability Act (HIPAA).

Les fournisseurs de services cliniques migrent de plus en plus de leurs systèmes patrimoniaux vers des systèmes de gestion des données cliniques qui sont flexibles, évolutifs et accessibles au moyen d’appareils portatifs.

Il ne s’agit ici que d’un petit échantillon des produits et des processus évolués qui s’associent pour stimuler l’innovation dans le domaine des soins de santé et offrir des résultats meilleurs et plus sûrs aux patients. Si vous désirez en savoir plus sur la façon dont EASi Sciences s’associe à des entreprises pour les aider à réussir, communiquez avec nous maintenant.